Bouddha a dit « Nous sommes ce que nous pensons ». Est ce que nos pensées déterminent la personne que nous sommes jusque dans la matière elle-même c’est à dire notre propre corps ? Mon expérience va dans ce sens.

  • Des pensées plein la tête.

Chacun d’entre nous a des idées plein la tête. 60 000 chaque jour. La machine se met en route dès le réveil jusqu’au coucher. Pour certains, c’est un vrai moulin qui tourne sans cesse.

La plupart de nos pensées ne sont pas verbalisées. Elles restent cachées comme un jardin secret. Penser du mal d’une personne, la critiquer, penser du mal de nous-même. Nous nous disons que cela n’a pas d’incidence sur notre vie. Après tout, ce ne sont que des pensées…

Je sais que c’est FAUX.

  • De la pensée à la réalité.

Le monde qui nous entoure a d’abord été pensé. Il a fallu d’abord imaginer un avion avant de le construire, imaginer les objets qui font partie de notre quotidien. Le monde qui nous entoure est l’addition de toutes ces pensées.

Les pensées sont véritablement créatrices.

À plus petite échelle, pour chacun de nous, c’est pareil. Vos pensées déterminent votre vie. Essayez de repérer vos pensées, vos croyances les plus fréquentes. « Je n’ai pas de chance. » « Je suis bon à rien ». « Je suis douée. » Et observer votre vie. N’est elle pas le reflet de ces pensées ?

Si je me crois bon à rien, pas certain du tout que vous puissiez atteindre vos objectifs. Sans confiance en vous, vous allez faire des erreurs qui vont renforcer en vous ce sentiment et cette croyance que vous n’êtes en effet bon à rien.

Les pensées, vos croyances déterminent votre réalité, votre monde, la manière dont vous percevez et vivez les choses.

  • La pensée positive.

Vous avez déjà dû entendre parler de la pensée positive. Soyons clair : cela ne veut pas dire que nous vivons dans un monde de bisounours. Il nous arrive à tous de vivre des choses désagréables, de rater son bus, de casser quelque chose, d’avoir un problème avec une autre personne…

Mais ce qui est différent, c’est la manière dont vous allez vivre l’évènement.

Allez vous vous morfondre ? Ou au contraire, en tirer une leçon positive ?

Des études récentes ont montré que des personnes optimistes réussissent mieux que celles qui sont négatives. Des pensées négatives s’accompagnent de sécrétion d’hormones de stress. Et le stress épuise l’organisme à la longue. A l’inverse, des pensées positives provoquent une augmentation des taux de sérotonine et des endorphines.Du plaisir et de la joie pour votre organisme !

  • Un entraînement au quotidien.

Nous sommes dans une société où nous voulons tout, tout de suite. Peut être que pour certains d’entre vous, c’est une chose assez simple, de naturel et tant mieux. Mais peut être que pour d’autres c’est un peu plus compliqué à faire.

Oui, cela demande un entraînement comme les sportifs. Moi, je ne l’ai pas fait du jour au lendemain. Cela m’a demandé du travail en conscience. Une prise de recul sur moi-même et une grosse envie de m’améliorer.

Les chercheurs ont découvert la plasticité neuronale du cerveau. C’est la capacité d’adaptation de nos neurones en fonction des activités que l’on fait chaque jour.  Lorsque l’on apprend à jouer de la guitare, au départ c’est hésitant. On se trompe. Et puis, petit à petit, cela devient plus fluide. Les neurones de votre cerveau dédiés à la guitare ont progressivement établi de plus en plus de connexions entre eux. Cela crée un grand réseau de synapses. Plus vous pratiquerez, plus cela va se renforcer.

Pour les pensées, c’est exactement la même chose. Si vous passez votre temps à critiquer, à râler, à vous énerver, vous allez avoir une grosse connexion négative. A l’inverse, si tous les jours vous voyez les bons côtés de la vie, vous allez stimuler et renforcer les neurones en positif.

100 milliards de neurones dans le cerveau ! Nous pouvons bosser 🙂

 

Vous avez le choix de votre vie. Vous pouvez décider de changer la manière de penser, de voir le monde. Cela demande d’abord une prise de conscience et un travail quotidien pour faire attention à toutes nos pensées. Cela va vous permettre de mieux vous connaitre. Quelles sont vos forces et vos faiblesses ? Apprenez à maîtriser vos pensées pour vous sentir mieux et aider votre corps.

 

👉 Réagissez, commentez sous la vidéo YouTube : https://youtu.be/bs9m-hA7le0

 

► Mon cabinet d’hypnothérapeute humaniste : http://www.audejatteau.fr/